Les Misereuses

Après avoir vu ce spectacle Victor Hugo a dit :
” Si vous ne riez pas en voyant les Miséreuses, c’est que vous êtes mort “
D’ailleurs, il n’a pas ri, c’est dire… “

Création 2009

Distribution

Auteur : Christian Dupouy
Metteur en scène : Luc Carpentier et Christian Dupouy
Avec (en alternance) : Luc Carpentier, Jean-Marc Daniel, Jean-François Dewulf, Christian Dupouy, Louis Marcillac, Emmanuel Rehbinder et Wilfried Richard
Costumes : Annick Mordo (et Patrick Genevez pour le costume du gendarme)
Voix-Off : Antoine Landon (assisté de Claude Giusti pour l'enregistrement)
Accessoiriste : Jean-Marie Brebion

Présentation

” Un spectacle musical, 100% dix-neuvième siècle, entièrement écrit à la plume d’oie, elle-même élevée en plein air et nourrie au grain ” Après leur tout premier spectacle ” A Voix et à Vapeur ” qui narrait les vicissitudes de la vie gay tout en prenant joyeusement à rebrousse-poil, poncifs et clichés éculés, les 3 Versatiles, ne pouvant guère se reproduire entre eux, ont pris la courageuse décision d’augmenter leur effectif de 25 pour cent. Aujourd’hui les 3 Versatiles sont désormais 4, comme le furent en leur temps certains mousquetaires de la cour du roi Louis XIII. De ce fait, et à l’heure de choisir une œuvre à revisiter pour leur prochain spectacle, il eût été somme toute logique qu’ils optassent alors pour le roman d’Alexandre Dumas père évoqué ci-dessus. Que Nenni ! Car la facilité d’esprit et l’association d’idée trop simpliste ne sont pas l’apanage de nos Versatiles. Au quartet emperruqué de nos épéistes portant si bien la cape, nos quatre hommes ont préféré les quatre tomes du chef d’œuvre de la littérature réaliste du XIX siècle : Les MISERABLES. Alors quoi ! une version de plus dans l’océano nox des adaptations scéniques et musicales du roman le plus lu des Français. Que nenni bis ! Car cette nouvelle adaptation évoque le mal être de personnages, non pas à la recherche de leur auteur, mais en proie à des destins forcément tragiques qu’ils n’ont pas choisi et qui commence méchamment à les indisposer. L’un voudrait trouver l’amour, l’autre rêve de l’an 2 000, d’autres ne supportent plus d’être des personnages secondaires, bref une joyeuse cacophonie théâtro-varietale (ne cherchez pas ce terme n’existe pas encore) quelque part entre Hugo et Hugues Auffray, ou se croisent une trentaine de personnages prêts à tout pour quitter les pages dans lesquelles on les a couchés sans même une quatrième de couverture. Les 4 chanteurs comédiens interprètent la folie de tous ces personnages sur des standards musicaux connus de tous (Aznavour, Nougaro, Bizet, Michael Jackson, Village people, etc..)
 

Critiques Presse

Critiques spectateur sur Billet-Reduc

Figaroscope – Mercredi 17 mars 2009

image002

La Provence – 23 juillet 2012

image004

Nice-Matin – Jeudi 27 Août 2009

image008

Sensitif – Février 2011

image010

Platine / Musicale / Tatouvu

image012

Montage – Lundi 6 Setembre 2010

image014

Vu Sur Scène.com – 28/03/2011

Les Miséreuses Théâtre Clavel-FA-BU-LEUX!

Tout d’abord une mention spéciale pour l’accueil des plus chaleureux que nous réserve le théâtre Clavel. Ce lieu situé à deux pas du métro Pyrénées et du parc des Buttes Chaumont a le privilège de nous présenter à chaque fois une programmation de qualité et variée. Le public semble y venir en voisins, en habitués. Le théâtre en gradin est bien adapté pour voir au mieux la scène.

Les Miséreuses m’ont fait passer deux heures de vrai bonheur. Cette adaptation moderne très librement inspirée des Misérables de Victor Hugo pourrait se classer à mi chemin entre comédie musicale et opérette. Les quatre comédiens, excellents chanteurs, détournent pour notre plus grand plaisir des standards musicaux. Les jeux de mots fusent de toutes parts. Les costumes participent grandement au spectacle. C’est à un rythme effréné que s’enchainent les différents tableaux, les chorographies endiablées. Nous y croisons Valjean, Javert, Fantine, les Ténardier, Cosette et leur mal être et qui voudraient changer de destin. Ah Cosette… elle vaut le détour…. avec son rêve de devenir proctologue.

C’est avec une grande énergie que ces quatre comédiens nous embarquent durant ces deux heures de spectacle. Ils se donnent à fond, sont très généreux. Quel rythme, on ne s’ennuie pas une seconde et on repart le sourire aux lèvres.

Création 2009

Le Quotidien du médecin – 28/02/2011

On avoue s’être mille fois plus amusé à cette parodie du chef-d’œuvre de Victor Hugo par quatre anciens des Caramels fous qu’aux lugubres « Misérables », comédie musicale de Claude-Michel Schoenberg hébergée par le Théâtre du Châtelet la saison dernière. L’un donne envie de relire tout Hugo, l’autre de l’envoyer au diable?! Quels talents de comédiens, danseurs, chanteurs dans ce spectacle que l’on conseille très vivement à quiconque aurait envie de passer une soirée divertissante. Olivier Brunel

Création 2009

Videos

Photos

Fiche technique

Nombre de comédiens : 4

Sonorisation

  • Nous amenons nos propres micros. Il s’agit de 4 Micros HF Serre-tête Sennheiser (un par comédien).
  • Support bande son : MD ou CD

Ce spectacle peut ne pas être sonorisé dans les salles de petite jauge.

Décor

  • Il est restreint ! pas besoin d’aide nous le montons nous même.

Scéne

  • Ouverture minimum 4m
  • Profondeur minimum 3m

Pendrillons

  • Nous avons besoin d’un petit renfoncement éclairé côté jardin pour permettre à un ou deux acteurs de se changer sans être vu du public, avec si possible une petite table pour poser habits et accessoires.

Accessoires en coulisse

  • Nous aurions juste besoin d’un fer et d’une planche à repasser.

Eclairage

Le spectacle se joue dans sa grande majorité en plein feu avec quelques noirs.

Nous avons ponctuellement besoin de quelques éclairages qui peuvent être les suivants sachant que nous nous adaptons en général très facilement aux équipements des lieux.

  • AMBIANCE N°1 DISCO : Eclairage rouge, bleu, vert effet « boule au plafond » (si possible) sur l’ensemble du plateau
  • AMBIANCE N° 2 EFFET STROBOSCOPE( si possible ou lumière clignotante) : Milieu de scène
  • AMBIANCE N°3 ROND CENTRAL : Conduite blanche milieu de scène, rond central d’environ 3m de diamètre au sol
  • AMBIANCE N°4 FROID PRISON : Lumière froide blanche ou bleue, côté jardin milieu de scène
  • AMBIANCE N°5 PENOMBRE : Lumières tamisées sur l’ensemble du plateau
  • AMBIANCE N°6 DOUCHE A COUR CENTRE ET A JARDIN BORD DE SCENE : Deux douches ou conduites, l’une en jardin bord de scène bleutée et douce, l’autre plus à cour, milieu de scène (même couleur ou un peu plus rouge)

Contactez-nous

Contact Presse, Professionnel ou Programmateur

Pin Location

06 13 20 81 31
christian.dupouy2@gmail.com

06 07 24 39 25
luc.carpentier2@gmail.com

Phone:+33 (0)6 13 20 81 31

Contactez-nous

sending...
Top